mercredi 1 juillet 2015

La Cie NON NOVA 

au Festival Montpellier Danse 2015


Le 26 et 27 juin dernier, la CIE NON NOVA a présente BELLE D'HIER de Phia Ménard au Festival Montpellier Danse. Nous sommes ravis de les avoir accompagné en transportant leur matériel pour cette représentation.


BELLE D'HIER - Résumé

Le désir de se former aux arts, notamment la jonglerie, est né chez Phia Ménard en découvrant Extraballe de Jérôme Thomas, un des artisans du renouveau circassien en France. Phia Ménard n’a cessé depuis d’élargir ses horizons, étudiant la danse contemporaine ou le mime.

Injonglabilité Complémentaire des Éléments

L’interprète qu’elle était s’est métamorphosée en auteur, créant la compagnie Non Nova, invitant à ses côtés d’autres énergies. Sous le titre I.C.E.(Injonglabilité Complémentaire des Éléments), Phia Ménard a initié à ce jour trois cycles : les Pièces de Glace comme P.P.P. ou Black Monodie, les Pièces de Vent (L’après-midi d’un Foehn ou VORTEX) et enfin les Pièces de l’Eau et de la Vapeur. Belle d’Hier en est le point de départ. “Je suis d’une génération nourrie de révolutions inachevées. Celle d’une libération de l’être plus que d’une revendication de son égalité” affirme Phia Ménard.

Avec Belle d’Hier, l’artiste entend travailler sur la disparition d’un mythe, pas sa transformation. Ici le prince charmant ne sera pas celui que l’on croit. “Pour ce projet c’est la violence de la confrontation entre l’humain et la matière qui est importante pour donner la force dramaturgique et émotionnelle”. Sur le plateau cinq “rageuses” déferont le mythe, allégeant leurs carapaces le temps d’un bal à la poésie débarrassée de mièvrerie. À moins qu’il ne s’agisse d’un champ de bataille. “Nous relèverons-nous ?” s’exclame Phia Ménard. Belle d’Hier a la beauté des songes éveillés. 


Le prince charmant ne sera pas celui que l’on croit.

Source : www.montpellierdanse.com

L'édition 2015 du Festival Montpellier Danse continue du 24 juin au 9 juillet 2015. Découvrez la programmation  ici en vidéo :